simple html web site creator

KUNSTPUNKTE 2017 - Kunstpunkt 162

23.09.2017 - 24.09.2017

AU ATELIER GUDUSHAURI Düsseldorf

L'OEUVRE ARTISTIQUE 

Peindre lui demande la plus grande concentration et force physique. La plupart des toiles sont créées d’un seul jet, elles sont peintes sans interruption, elles sont littéralement le reflet de l’âme et donc ainsi le miroir de pulsions intérieures intenses. Pour elle, peindre est un acte émotionnel qui doit garder son authenticité et sa spontanéité et qui ne doit pas être embelli et falsifié par des corrections apportées à postériori. C’est de là sûrement que viennent les titres de ces toiles: «INTENSIONS». C’est à dire une peinture de la force intérieure, de la tension, de la rigueur, de l’exhortation jusqu’à la force expressive. Se dépenser pleinement sur la surface. Le coup de pinceau rythmé et pressant lors de l’application des couleurs, détermine sa signature très individuelle et reconnaissable.

Elle privilégie les couleurs du spectre qu’elle transforme en d’harmonieuses transitions à facettes, et à l’aide de larges hachures au pinceau, en sensibles nuances de couleurs. L'origine de cette peinture hachurée la ramène à son ancienne formation graphique à Tbilissi, où les études de corps étaient uniquement réalisées au moyen de hachures au crayon. Transformer de telles hachures au pinceau large, en fines nuances de couleurs, représente pour elle un défi artistique intéressant et une aventure. C’est ainsi que ses toiles représentant des Hommes/Etres de plein pieds complètement abstraits, courant, volant, fuyant entassés dans des espaces les plus restreints, persécutés et étranglés dans leur liberté, voient le jour... Aucune chance de fuir, tout au plus de s’étirer jusqu’aux limites de la souffrance. Néanmoins, ils possèdent de l’élan et de l'énergie - comme s’ils voulaient exploser les formats, nier les limites.

Les couleurs intenses qui reviennent dans ses portraits expressifs, reflètent le dramatique et la tragique parfois l’agressivité - mais l’atmosphère des nuances lumineuses et les tons pastel chauds unissent la légèreté et le détachement, l’apesanteur même. L'être humain en tant que partie intégrante du macrocosme, exonéré de toute représailles, de violence et de contraintes.

C’est ainsi que ses œuvres témoignent du visionnaire et du fantastique, toutes en étant empreintes d'expériences personnelles. En outre, elles témoignent selon moi d’une sensibilité esthétique particulière et d’une exigence philosophique. C’est pour cela peut-être que ses travaux appellent au dialogue silencieux, tel un peu l’énoncé de Romano Guardini:

« Une œuvre d'art ne cherche pas un but, mais une signification.
Elle ne veut rien, mais elle est.
Enfin, elle est créée pour qu’elle soit et se révèle. »

Dr Maren Kratschmer-Kroneck
Historienne de l’Art, Galeriste